Asperge : conseils de plantation, de culture et de récolte

Potager

Les asperges sont autant consommées nature que cuisinées. Leur croquant et leur goût unique accompagnent tous nos plats lorsque le soleil refait surface. C’est donc dès le printemps que l’on récolte et déguste ces délicieuses plantes. Leur culture est réputée pour être légèrement plus compliquée que les autres légumes du potager. Pourtant, l’asperge a seulement besoin d’un peu d’attention. Voici quelques conseils pour apprendre à la cultiver au potager.

Où et quand planter les asperges ?

On distingue deux  variétés principales d’asperges : les vertes et les blanches. Toutes deux se cultivent de la même manière. La période idéale pour les planter est large : de février à mi-avril selon les régions. Le sol doit tout de même être légèrement chauffé.

L’asperge apprécie les sols sableux, légers, profonds, mais surtout pas humides. Un sol riche est également requis par apport de compost ou de fumier.

Comment planter les asperges ?

  • Préparer le sol en profondeur et apporter du fertilisant (fumier ou compost)
  • Chaque plant doit être espacé de 50 à 60 cm.
  • Chaque ligne doit respecter une distance de 1,5 m.
  • Former des tranchées de 15 cm de profondeur pour les asperges vertes et 25 cm pour les blanches et violettes.
  • Planter les griffes (jeunes touffes issues de semis) préalablement trempées dans l’eau le plus rapidement possible après achat.
  • Planter les asperges dans le sens du vent et placer des tuteurs de 75 cm.
  • Recouvrir les griffes de 10 à 12 cm de terre.
  • Tasser à la main sans abîmer les griffes.
  • Arroser généreusement.

Il est possible de préparer en amont ses propres semis, mais c’est un long travail et vous pourrez les placer en pleine terre seulement l’année suivante.

L’entretien de l’asperge

L’asperge n’est pas le légume le plus cultivé au potager à cause de sa réputation : on la dit difficile à cultiver. En réalité, la seule difficulté est de lui trouver un sol sableux. Après cela, les soins sont rares. Par contre, elle se reproduit plusieurs fois sur plusieurs années et est très gourmande en nutriments. Il faudra continuer à faire des apports en compost ou fumier au printemps afin de nourrir la terre.

L’asperge craint les excès d’humidité, donc régulez les arrosages. Elle ne supporte pas le froid non plus, alors veillez à la protéger durant l’hiver. Elle ne survivra pas en dessous de -5°C.

asperges
Crédits : maxmann / Pixabay

La récolte de l’asperge

L’asperge se récolte en la coupant à l’aide d’une gouge à asperge ou d’un couteau bien tranchant. Elle se récolte à partir du mois d’avril jusqu’à juin et lorsque le turion apparaît. L’idéal est de la récolter 3 ans après afin qu’elle puisse parfaitement se développer.

Sources :  Jardiner-malin, Gammvert

Articles liés :

Courgette : comment la cultiver dans son potager

Tomates : comment réussir sa plantation

Aubergine : comment la planter, la cultiver et la récolter