Comment bouturer l’hortensia en 4 étapes ?

Astuces

L’hortensia est un arbuste à feuillage caduc surprenant par sa floraison estivale exubérante. Ce classique du jardin offre une énorme palette de couleurs. D’ailleurs, beaucoup cherchent à garder ses fleurs bleues. Cette plante vivace et rustique s’adapte autant au jardin qu’à une culture en pot. Plutôt facile d’entretien, quelques gestes d’entretien permettent de la garder encore plus longtemps. Bouturer son hortensia est un geste qui s’y prête parfaitement. Voici la technique pour facilement installer un nouveau massif en fleur tout l’été.

1. Prélever ses boutures

Commencez par prélever votre bouture en coupant l’extrémité d’un rameau non fleuri qui a poussé cette année (jeune pousse). La bouture doit avoir 3 étages de feuilles minimum. Une longueur de 15 à 20 cm devrait faire l’affaire. Choisissez une tige latérale et évitez de couper la tige principale afin que l’arbuste puisse continuer à se développer.

2. L’élimination des feuilles à la base de la bouture

À l’aide d’un greffoir ou d’une serpette bien aiguisée, éliminez les premières feuilles situées près de la base de la bouture tout en laissant 4 à 6 feuilles en extrémité. L’élimination des feuilles permet de diminuer l’évaporation par le feuillage et de favoriser l’enracinement.

bouturer hortensia
Crédits : Tetiana Soares / iStock

3. Piquer les boutures

Munissez-vous d’un petit pot biodégradable et mettez en place un système de drainage en plaçant des petites billes d’argile dans le fond. Ajoutez un mélange de sable et de terreau ou idéalement de sable, de tourbe et de terre de bruyère en quantités égales. Piquez ensuite les boutures aux deux tiers.

Il est possible de tremper avant la base de la bouture dans les hormones, mais ce n’est pas obligatoire.

4. Entretenir les boutures

Humidifiez régulièrement la terre avec un pulvérisateur et maintenez les boutures au frais à 15°C environ. L’enracinement a lieu en quinze jours. Le mieux est de ne pas bouger vos plants jusqu’au printemps suivant si vos pots sont résistants. Sinon lorsque les boutures sont enracinées, réalisez un premier repiquage dans des godets en plastique dans un mélange de terreau (2/3) et de terre de bruyère (1/3).

Et voilà ! Vous savez désormais comment bouturer l’hortensia.

Articles liés  :