Glycine : plantation, entretien et taille de cette plante grimpante parfumée

Jardinage

Qui n’a jamais été admiratif devant une cascade de glycine ? Ses lianes sont très vigoureuses et offrent des fleurs en abondance. Et en plus, elles dégagent un parfum envoûtant. Ces cascades de fleurs sont généralement mauves, mais elles peuvent aussi être blanches ou roses. Cette plante grimpante a la possibilité d’être cultivée sous forme d’arbre qui donne vite un aspect de forêt enchantée. Si vous aimez les fleurs, sachez que la glycine à une floraison très (parfois trop) généreuse. Découvrez comment planter, cultiver et entretenir la glycine.

La plantation de la glycine

Comme dit plus haut, il faut savoir que les lianes de la glycine sont très vigoureuses. Alors, prenez vos précautions avant de la planter ou vous risqueriez de vite perdre le contrôle de sa propagation. Certaines d’entre elles peuvent atteindre 20 mètres, il vous faudra donc choisir un support assez robuste pour le supporter. Un plan issu de greffes sera plus cher, mais vous assurera une floraison rapide. Préférez les variétés de Chine à celles du Japon, car elles sont plus parfumées !

La glycine se plante soit à l’automne soit au printemps. Il est même possible de la planter en été en prenant ses précautions au niveau de l’arrosage. Le sol parfait sera composé de terre du jardin, de terreau et d’amendement du type fumier et algues.

Pour offrir des fleurs à foison, la glycine a particulièrement besoin de beaucoup de soleil. Sa croissance est très rapide : cela peut aller jusqu’à un mètre chaque année !

Glycine
Crédits : Noupload / Pixabay

L’entretien de la glycine

L’engrais est inutile à la glycine, en plus de cela vous risquerez de favoriser la croissance des feuilles au détriment de celle des fleurs.

La partie la plus grande partie de l’entretien est la taille. Bien qu’important, cela reste un geste très facile et à la portée de tous ! Il faut la réaliser une fois par an. Elle sert surtout à contrôler la glycine, car elle pourrait envahir votre jardin en un battement de cils ! Il faut réaliser cette taille pendant la période de repos végétatif de la plante, c’est-à-dire à partir du moment où les feuilles chutent et jusqu’à la fin de l’hiver.

Il ne faut pas tailler les tiges anciennes, mais celle de l’année, car les fleurs poussent sur les tiges de l’année précédente. En hiver, coupez la plupart des tiges pour ne garder que la principale de chaque rameau. Veillez à supprimer les fleurs fanées, car les graines de glycine sont toxiques.

Source

Articles liés : 

Amandier de chine : conseils, plantation et entretien