Maïs doux : comment cultiver le maïs sucré au potager ?

Potager

Avec l’actualité autour des OGM, le maïs n’est pas celui qui a la plus belle réputation. Néanmoins, le maïs doux (Zea mays) est l’une des seules graminées cultivées au potager. Vous avez donc la possibilité d’obtenir un produit de qualité 100% naturel. En plus, le maïs est facile à cultiver contrairement à ce que l’on pourrait croire. Sa croissance est rapide tant que les facteurs de chaleur et d’humidité sont réunis. Pour ne rien gâcher, le maïs possède de vrais atouts nutritionnels. Et esthétiquement, il offre une ambiance bucolique à votre potager, de quoi lui donner du cachet. Découvrez comment cultiver le maïs doux au potager.

1. Où et quand semer le maïs doux ?

Les grains de maïs se sèment entre fin avril et début juin lorsque tout risque de gelée est écarté. La tige du maïs doux peut atteindre 2,5 mètres de hauteur, il faudra donc minutieusement choisir son emplacement au sein du potager. Idéalement, le maïs se sème en bordure de potager pour créer des délimitations entre les différentes cultures. Ainsi, les épis de maïs pourront suivre l’orientation du soleil et fournir de l’ombre aux légumes les plus sensibles comme les laitues ou les choux.

Par ailleurs, le maïs a besoin de beaucoup de soleil, de chaleur et doit être abrité du vent. Il requiert un sol léger, frais, bien aéré, humifère et de préférence fertile. Il est également très gourmand en eau. L’arrosage doit être suffisant.

Comment semer ?

Le maïs se sème tous les 50-70 cm en poquets de 3 à 4 graines recouvertes de 2 cm de terre. Il suffira de garder les plus vigoureux (éclaircir à 20-25 cm). Creusez des sillons de 3 cm de profondeur et semez clair.

Plusieurs rangées de maïs valent mieux qu’une, car la fécondation du maïs reste indispensable à l’obtention de bons et gros épis. Et plus les spécimens sont nombreux, plus les chances de fécondation se révèlent importantes. Le pied de maïs se termine par une inflorescence mâle tandis que les fleurs femelles se situent en dessous, le long de la tige. Échelonnez les semis entre avril et juin pour obtenir des maïs tout l’été !

maïs doux semis culture potager
Crédits : tortoon / iStock

2. Comment entretenir le maïs doux ?

Encore une fois, l’arrosage doit être généreux et particulièrement au début de la croissance. Il doit être régulier, mais sans noyer les racines. L’arrosage redevient plus important au moment de la formation des épis.

Le désherbage est également un geste important pour le développement du maïs. Si vous avez peur du vent, il est possible de butter les pieds pour créer un meilleur enracinement. Grâce au vent, la fleur mâle va alors se pencher vers la femelle pour répandre son pollen. Mais si le vent est trop faible, vous devrez secouer le pied lorsque les fleurs femelles auront pris une couleur beige afin que la pollinisation se fasse.

3. La récolte du maïs sucré

Le maïs se récolte à partir de juillet et se prolonge jusqu’à l’automne. Récoltez-le au fur et à mesure des besoins lorsque les grains sont arrivés à maturité (laiteux et tendres). Une fois récolté, le maïs doit être vite consommé, car il ne se conserve pas vraiment. En effet, le sucre se transforme vite en amidon. Pour réaliser du popcorn, vous pouvez laisser l’épi sur le pied de la plante jusqu’à qu’il sèche.

Dernier point important :

La culture du maïs est épuisante pour le sol. Veillez à respecter la rotation de culture et attendre 3 à 4 ans avant de semer à nouveau du maïs au même endroit.

Articles liés :