Quels légumes cultiver en sol argileux, sableux, acide ou calcaire ?

Astuces

Pour se développer et prospérer, chaque plante préfère un certain type de sol. Suivant la nature du sol, celui-ci peut être bénéfique à la plante ou au contraire lui être néfaste. En effet, chaque sol a ses atouts. Alors, avant tout chose, il faut apprendre à déterminer sa nature. Découvrez ce que vous pouvez planter selon un jardin au sol argileux, sableux, acide ou calcaire.

Quelle est la nature de mon sol ?

Un sol calcaire se démarque par sa couleur claire. Il a un pH supérieur à 7. Le calcaire peut générer de la chlorose, les feuilles jaunissent et la croissance ralentit. Un des atouts de ce sol est le fait qu’il se réchauffe très rapidement dès l’arrivée des beaux jours. Cependant, il a du mal à retenir les bons nutriments pour les plantes. Il est possible d’améliorer ce point grâce à du compost bien décomposé.

Un sol argileux est boueux en hiver. En été, des crevasses sont observables en surface. Il est assez difficile à travailler à cause de sa texture plutôt collante. Les sols argileux sont très lents à se réchauffer au printemps. Cependant, ils sont très fertiles grâce au limon qu’ils contiennent. Pour améliorer ce sol, le bêcher à grosses mottes en hiver est une solution. Par ailleurs, l’action des vers de terre va rendre la terre friable et du fumier permet de ramollir la terre argileuse.

sol argileux sableux acide calcaire plantation semis
Crédits : Nadezhda56 / Pixabay

Le sol sableux comporte une grande quantité de sable. Il ne retient quasiment pas l’eau ni les éléments nutritifs. Les engrais organiques sont donc bénéfiques (et presque nécessaires) pour ce type de sol. Il vous faudra aussi le paille en été pour maintenir une humidité convenable. Le sol sableux est idéal pour les légumes primeurs.

Les sols acides se reconnaissent à leur couleur noire. Or, cette couleur vient de l’humus. Ce type de sol a un pH inférieur à 7. Si le sol est très acide (inférieur à 6), un apport en calcaire ou en cendre de bois peut être bénéfique. Des engrais riches en potasse et phosphore peuvent aussi améliorer le sol.

Les légumes en fonction du sol

  • Pour le sol moyennement calcaire, les légumes suivants sont cultivables assez facilement : les carottes, les betteraves, les radis, les panais ainsi que l’ail.

 

  • Si le sol est élevé en calcaire alors, privilégiez : les choux ainsi que les plantes aromatiques. Enfin, les melons et poireaux pousseront très bien si le sol n’est pas trop sec.

 

  • Un sol argileux accueille les légumes suivants : artichauts, aubergines, bettes, cardons ainsi que les pissenlits. Les tomates, la rhubarbe, la menthe apprécient aussi fortement ce type de sol. Toutefois, les légumes racines n’y sont pas très à l’aise.

 

  • Un sol sableux accueillera tous les légumes racines tels que : les carottes, les betteraves, les radis ou encore les salsifis. Les pommes de terre se développent bien dans ce type de sol tout comme les échalotes, les asperges ainsi que le fenouil et la mâche. Le persil, la coriandre et l’estragon sont des plantes aromatiques qui poussent très bien dans ce sol.

 

  • Les cucurbitacées prolifèrent dans un sol acide, ainsi les récoltes sont fructueuses. Les courges, courgettes, melons et cornichons apprécient grandement ce sol. Si le sol est moyennement acide, les légumes racines sont aussi bienvenus.

Source

Articles liés :