5 choses à savoir sur le piquetage des plantes



Les piquets (qu’ils soient temporaires ou permanents) font en sorte que vos plantes poussent dans la bonne direction et donnent aux racines le temps de devenir des ancres solides pour que les plantes restent stables. Voici quelques conseils pour piqueter vos plantes.

Le bon support : 5 choses à savoir sur le piquetage des plantes

1. Planifiez à l’avance

Anticipez le besoin en piquets et placez-les avant que les plantes ne poussent trop ou que les fleurs ne retombent et ne soient tachées par le terreau.

  • Certaines plantes poussent avec une rapidité étonnante, et il peut être difficile de mettre des supports en place une fois que les plantes commenceront à se propager.
  • La partie supérieure des piquets peut être dangereusement aiguisée, alors fabriquez des protecteurs oculaires en les couvrant avec des morceaux d’éponge ou de liège, de vieilles balles de tennis, des petites figurines en terre cuite ou même des boules de pâte à modeler.

2. Utilisez du bon bois

Les bois naturellement imputrescibles font de très bons piquets.

  • Le séquoia, le cyprès, le cèdre rouge, le marronnier et le noisetier sont d’excellents choix.
  • Vous pouvez aussi utiliser des piquets de bambou ou en métal.
  • Les piquets fabriqués avec des branches taillées se fondent admirablement bien dans un décor de jardin informel. Piquez des branches dénudées que vous aurez choisies pour leurs formes élégantes dans le sol juste à côté des plantes qui ont besoin de soutien.

3. Faites-les disparaître

Les attaches, les piquets et les filets verts sont relativement invisibles dans le jardin.

  • Utilisez une teinte d’émail d’extérieur vert foncé pour peindre les piquets avant de les installer près des plantes.

4. Piquetez les arbres nouvellement plantés

Quand on leur donne un soutien, les arbres fraîchement plantés établissent de nouvelles racines plus rapidement et poussent plus vite.

  1. Placez trois piquets autour de l’arbre en triangle.
  2. Utilisez du fil ou de la ficelle tendue pour attacher l’arbre aux piquets, en utilisant des morceaux de tissu, un vieux tuyau d’arrosage ou des tubes découpés à intérieur caoutchouteux pour amortir les parties du fil en contact direct avec l’arbre.
  3. Ne serrez pas trop, car les légers mouvements causés par le vent aident les arbres nouvellement plantés à développer des troncs plus épais et plus solides.

5. Mettez les fleurs tombantes en cage

Les grandes fleurs lourdes, comme les iris, les delphiniums, les glaïeuls, les chrysanthèmes et les pivoines garderont la tête haute si vous fabriquez une cage basse avec plusieurs piquets en bambou attachés les uns aux autres avec du chanvre ou de la ficelle de jute.

  • En plus de lier les piquets autour du périmètre de la plante, placez des ficelles transversales pour soutenir encore davantage les branches des plantes.