Été au jardin : gestion de l’arrosage au sein du jardin et du potager


Même si la période de canicule est passée, les pics de chaleur ne sont jamais très loin en été. Et lorsque le mercure atteint le haut du thermomètre, le jardin commence à fortement souffrir de la sécheresse. La gestion du jardin pendant les journées chaudes est essentielle et facile à mettre en place. La clé de la réussite : un arrosage du jardin prévenant. Voici quelques astuces très simples ainsi que des solutions écologiques pour anticiper les sécheresses.

1. Organiser ses cultures

Avant que l’été s’installe, avancez la période des semis. Grâce à cela, les plantes profiteront d’un peu plus d’humidité que l’on retrouve durant le printemps. Elles pourront grandir et s’endurcir avant les périodes chaudes. Réalisez également dans le jardin un paillage sur une terre humide afin de garder les racines au frais.

Organisez votre espace en plaçant les plus petites plantes derrière les plus grandes afin de les garder à l’ombre lorsque le soleil est au zénith. Une haie feuillue et champêtre plantée autour du potager le gardera à l’abri des rayons les plus forts du soleil.

Il existe aussi une méthode d’arrosage spécifique qui permet aux racines de descendre en profondeur pour aller puiser de l’eau. Pour cela, il faut réaliser un arrosage abondant lors de la plantation dans une rigole à 20 cm des plantations. Puis renouveler le même arrosage un mois plus tard 20 cm plus loin. Cela obligera les racines des différentes plantes à se développer de manière à chercher l’eau en totale autonomie.

arrosage oscillant jardin
Crédits : Konoplytska / iStock

2. L’arrosage au jardin

Si vous le pouvez, équipez-vous d’un système d’arrosage microporeux (tuyaux équipés de microtrous). Les tuyaux microporeux permettent à la terre de rester bien humide tout en évitant l’arrosage superficiel. Un arrosage trop superficiel agressera les plantes et ces dernières n’auront pas l’apport en eau nécessaire pour faire face à la chaleur.

Un arrosage disparate est aussi essentiel pour éviter que les racines ne se regroupent au même endroit. Un arroseur oscillant ou un brumisateur peuvent venir compléter l’arrosage. Si vous les laissez en marche assez longtemps, cela permettra d’humidifier le jardin jusqu’à 10 cm de profondeur. Par ailleurs, un arrosage en matinée est toujours à préconiser, car cela permet d’éviter que les plantes soient contaminées par des maladies cryptogamiques. Et surtout, il ne faut pas arroser les feuilles des plantes. Enfin, privilégiez le recyclage de l’eau de pluie pour arroser les plantes qui sont en massifs. Cela conviendra aussi pour des jardinières qui nécessitent des apports en eau en grande quantité.

Voilà ! L’arrosage au jardin n’a désormais plus de secrets pour vous.

Articles liés :