Exposition nord, sud, est ou ouest : que planter autour de sa maison ?

Astuces

Ceux qui ont la chance de posséder une maison individuelle peuvent cultiver sur quatre expositions. Cela signifie quatre microclimats à gérer sur chacun des murs de la maison. En effet, que ce soit au nord, sud, est ou ouest, les plantes ne réagiront pas toutes de la même manière. Certaines auront besoin de beaucoup plus de lumière tandis que d’autres s’acclimateront volontiers à une exposition à l’ombre prolonger. Si vous rêvez d’un magnifique jardin d’ornement autour de votre maison, découvrez ici les types de fleurs à planter au nord, sud, est ou ouest !

Sommaire

1) Que planter côté sud ? 

L’exposition au sud est connue pour être la plus ensoleillée et la plus chaude de la journée. Le seul inconvénient de cette exposition, c’est au moment de l’été. Le lieu peut devenir une vraie fournaise et la terre peut très vite sécher. Cependant, toute cette chaleur emmagasinée en journée a l’avantage d’être restituée aux plantes lorsque la nuit fraîche s’installe. C’est au sud que vous pourrez vous autoriser des plantes un peu exotiques ou encore des floraisons précoces. La plantation se réalise plutôt en fin de journée ou très tôt le matin pour éviter la sécheresse. L’arrosage se fait au même moment. Et puis, le jardinage en plein soleil ce n’est pas vraiment recommandé.

Selon votre région, vous pourrez planter :

  • laurier-rose
  • olivier
  • hibiscus
  • hortensia
  • lilas
  • ciste
  • glycine
  • bignone
  • lavande
  • plumbago
  • bougainvillier
  • cordyline
  • solanum
  • gazania
  • capucine
  • gaura
  • bidens
  • dipladenia
  • pelargonium
  • yucca
  • agave
  • aloé
  • sedum
  • cactus

Les plantes à éviter au sud : clématites et rosiers.

2) Que planter côté est ?

L’exposition à l’est n’accueille le soleil qu’en matinée, c’est donc le mur destiné aux plantes qui n’ont besoin de soleil qu’en début de journée. C’est aussi une exposition très humide, car la pluie venant de l’est tape généralement contre ce mur et ruisselle à son pied. Les arrosages seront donc réduits. Avant la plantation, vérifiez que la terre est bien drainée afin que vos plants ne pourrissent pas. Chaque plant, chaque motte ou chaque arbuste réclame une bonne terre qui respire.

Selon votre région, vous pourrez planter :

  • spirée
  • rosier
  • laurier-tin
  • pivoine
  • bruyère
  • cognassier du Japon
  • viorne
  • houx
  • seringat
  • chèvrefeuille
  • impatience
  • géranium vivace
  • pétunia
  • hellébore
  • marguerite
  • rose trémière
  • persil
  • cerfeuil
  • menthe
  • framboisiers
exposition plantes jardin jardiniers
Crédits : Stanly8853 / Pixabay

3) Que planter côté nord ?

Le nord n’est généralement pas éclairé par le soleil. C’est un endroit ombragé et humide. Souvent on évite les plantations en pleine terre. On opte généralement pour des jardinières avec un terreau de qualité. Mais ce côté est plutôt apprécié en été lors des périodes caniculaires. Ce sera donc plutôt pour des plantes qui apprécient l’humidité comme celles qui poussent dans les sous-bois. La bruyère, rustique, en est un parfait exemple. Ajoutez des billes d’argile dans le fond du trou de plantation pour améliorer le drainage.

Selon votre région, vous pourrez planter :

  • cornouiller
  • hortensia
  • rhododendron
  • azalée
  • fuchsia
  • fougère
  • camélia
  • lierre
  • astilbe
  • mahonia
  • muguet
  • hosta
  • cyclamen de Perse
  • bégonia
  • mélisse
  • oseille
  • ciboule
  • ciboulette
  • consoude
  • égopode

Les plantes à éviter au nord : les rosiers, car ils ne fleuriront pas.

4) Que planter côté ouest ?

Le côté ouest un bon compromis. Il a l’avantage de bénéficier du soleil toute l’après-midi ! La chaleur montre progressivement au début et descend tout doucement en soirée, ce qui permet de restituer la chaleur la nuit. C’est l’exposition la plus consensuelle. C’est à l’ouest que vous pourrez cultiver la plus grande variété de fleurs, de bulbes, de vivaces ou d’arbustes.

Selon votre région vous pourrez planter :

  • glycine
  • rosier
  • bignone
  • pivoine
  • spirée
  • magnolia
  • oranger du Mexique
  • pittosporum du Japon
  • Trachelospermum jasminoides
  • œillet
  • phlox
  • ligulaire
  • camélia
  • astilbe
  • weigelia
  • clématite
  • scaevola
  • tabac
  • héliotrope
  • diascia
  • pétunia
  • hélichryse
  • menthe
  • sauge
  • un pied de rhubarbe
  • houblon

Bien sûr, l’exposition n’est pas le seul critère à prendre en compte. La qualité de la terre, le besoin d’engrais (fumier, compost…), la région, le climat, les gelées, la terre de bruyère, etc., sont des facteurs importants. Sinon, la floraison risque d’être difficile. Le paillage est excellent pour chasser les mauvaises herbes qui rôdent autour de votre maison. Le jardinier doit veiller aux besoins de chaque végétal. Par exemple, évitez de mouiller le feuillage des végétaux qui ne supporte pas l’humidité. À vous de jouer les jardiniers !

Source

Articles liés : 

La cloque du pêcher : comment faire face à cette maladie dévastatrice ?

Jardin : 10 astuces pour se protéger du vis-à-vis