Fraisier : comment le planter, le cultiver et récolter


Septembre est le mois idéal pour planter un fraisier. Sa culture est très facile et à la portée de tous ! Le fraisier peut se planter en pleine terre ou en pot pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un jardin. Il en existe plusieurs variétés : les non remontantes dont la fructification survient en mai-juin et les remontantes dont les fraises apparaissent plus tard (juin-juillet), et se renouvellent jusqu’aux gelées. En réalité, le fraisier peut se planter toute l’année, alors n’attendez plus pour vous lancer ! Imaginez la satisfaction de croquer dans une fraise bien juteuse émanant de votre propre production ! Suivez ce guide pas à pas pour apprendre à cultiver votre fraisier et à récolter vos propres fraises.

Sommaire

1) Quand planter son fraisier ?

Le fraisier peut se planter toute l’année, mais la période idéale reste fin d’été-début automne. Le mois de septembre est donc parfait pour la plantation, car le sol est encore chaud et humide ce qui est un avantage pour l’enracinement des plantes.

2) Où planter un fraisier ?

Le fraisier aime les sols riches bien drainés et aussi le soleil. Cependant, il ne craint pas le froid, il peut supporter jusqu’à -20°C l’hiver. Ce qu’il redoute, c’est les gelées tardives du printemps lors de sa floraison. Avant de planter le fraisier, il est important de retirer toutes les mauvaises herbes vivaces. Attention aux sols calcaires et humides, préférer un sol léger et riche en humus.

3) Comment planter un fraisier ?

Au sein du potager

En pot :

4) Entretenir un fraisier

Supprimez les stolons (tiges rampantes émanant du pied principal) au fur et à mesure, car ils puiseront inutilement l’énergie de ce fruitier. Ne faites pas l’impasse sur le paillis, il protège vos fraises. N’oubliez pas de traiter vos fraises contre les pucerons et autres nuisibles, mais attention : sans produit chimique ! Essayez plutôt notre spray anti-insectes naturel et non toxique fait maison !

5) Récolter ses fraises

Les fraisiers remontants (Mara des bois, Cirafine,Maïka, Capron Royal, etc.) se récoltent à partir de mai-juin puis tout l’automne. Les fraisiers non remontants (Gariguette, Alpine,Talisman, Matis, Apricot, etc.) se récoltent en mai-juin. Ces derniers n’ont qu’un cycle de production. Au niveau des quantités on obtient environ 1,5 kg/m². Il faut les cueillir au fur qu’elles mûrissent et obtiennent une couleur bien rouge en privilégiant d’abord celles exposées au soleil. Il est préférable de les cueillir le matin pour préserver leur fraîcheur et leur goût.

fraises
Crédits : congerdesign / Pixabay

Sources : Rustica, Gammvert, Jardiner-malin

Articles liés :