Marjolaine : tout savoir sur sa plantation, semis, culture et entretien


La marjolaine (Origanum majorana) est souvent confondue avec l’origan. Bien que ces deux herbes aromatiques appartiennent à la même famille, le goût de la marjolaine est bien plus doux. Elle est donc très utilisée en cuisine pour parfumer subtilement de nombreux plats. Ses feuilles gris-vert et velues surprennent au toucher et ses fleurs blanches ou mauves sont entourées de bractées sous forme d’épis. Elle est également utilisée pour produire de l’huile essentielle. Celle-ci renferme de nombreuses vertus notamment contre l’anxiété ou les douleurs musculaires. Peu rustique, elle est plutôt cultivée en tant que plante annuelle. Pour tout savoir sur la culture de la marjolaine, suivez le guide !

Comment cultiver la marjolaine ?

La marjolaine se sème dès le mois de mars en godet et sous abri dans des températures tournant autour de 15 à 18°C. Pour la semer en pleine terre ou la repiquer, il faudra attendre le mois de mai. En pleine terre, veillez à espacer chaque plant de 30 cm. En pot, utilisez un terreau sablonneux.

Il faudra éclaircir les plantules au fur et à mesure du développement de la plante afin qu’elle puisse au mieux aboutir à sa croissance. Au jardin ou au potager, la terre doit être bien drainée, légère, fertile et sèche. Bien qu’elle supporte assez facilement la sécheresse, la marjolaine ne supporte en revanche pas du tout les gelées. Alors, placez-la dans un endroit ensoleillé et chaud.

La croissance de la marjolaine est très rapide. Vous en pourrez récolter dans le même mois ou début juin.

Comment entretenir la marjolaine ?

Comme dit plus haut, la marjolaine supporte bien la sécheresse, mais pas du tout le froid et l’humidité. Elle passe rarement l’hiver, il faudra donc bien pailler le pied. Mais le mieux est de la planter en pot durant l’hiver afin de la préserver du froid. L’arrosage doit être modéré, car l’excès d’eau la tuera facilement.

La marjolaine n’a pas vraiment besoin d’entretien. Cependant, il est possible de rabattre les touffes fin juin et début septembre pour avoir de plus jolies feuilles.

La récolte des feuilles se fait de préférence le matin où elles seront plus fraîches. Vous pouvez les récolter au fur et à mesure de vos besoins ou alors les faire sécher dans une pièce fraîche et bien aérée. La marjolaine s’utilise dans toutes sortes de préparations : dans les sauces à base de tomates, les pizzas, les viandes… Bref, tout ce que vous voulez parfumer !

marjolaine
Crédits : Hans / Pixabay

Sources : Gerbeaud, Lemonde

Articles liés :