Origan : tout savoir sur sa culture, semis et entretien

Jardinage

Également connu sous le nom de marjolaine sauvage, l’origan est l’une des plantes aromatiques les plus utilisées en cuisine ! On peut l’ajouter à toutes sortes de plats, que ce soit pour parfumer une pizza ou assaisonner une salade. Qu’y a-t-il de meilleur qu’une sauce tomate fraîchement parfumée aux herbes du jardin ? Avec son parfum est très proche du thym, l’origan fait partie des épices que l’on retrouve dans les herbes de Provence. Par ailleurs, il est très facile à cultiver aussi bien en pot qu’en pleine terre au sein du potager. Alors, voici tout ce qu’il y a à savoir sur la culture de l’origan.

Sommaire

Comment cultiver l’origan ?

C’est au mois de mars, au début de printemps, que l’on réalise les semis de l’origan. Il faudra réaliser cette étape sous abri pour ensuite repiquer en pleine terre au mois de mai. Si vous souhaitez semer directement en pleine terre, il faudra attendre la deuxième quinzaine de mai. Il est possible de planter en automne au mois d’octobre lorsque les plantules ont 4 feuilles.

L’origan se cultive dans des sols légers, secs, fertiles, légèrement calcaires et enrichis en humus. Il apprécie le plein soleil et résiste bien à la sécheresse. Veillez à espacer chaque pied de 30 cm. Pour pouvoir surgir de terre, les graines devront être recouvertes d’un à deux centimètres de terre maximum. Ensuite, arrosez en pluie fine.

origan culture
Crédits : photosforyou / Pixabay

Comment entretenir l’origan ?

Il est seulement nécessaire d’arroser l’origan une première fois au moment du semis puis uniquement pendant les périodes chaudes. N’arrosez en aucun cas en hiver, car le froid et l’humidité risquent de tuer les plants.

Il est possible de multiplier l’origan par division de la touffe, par bouture des jeunes pousses au mois d’août. Pour une meilleure croissance, binez et paillez le pied. Taillez les tiges sèches au tout début du printemps. À l’automne, rabattez la touffe au ras du sol. L’origan est très résistant, il ne connaît pas vraiment de maladie ni d’attaques de nuisibles. Mais si vous ne l’avez pas encore fait, pensez à pailler le pied pour le protéger des gelées et du froid en général.

La récolte de l’origan

La cueillette des feuilles d’origan se fait plutôt le matin afin de préserver tout son arôme et sa fraîcheur. Faites-la au fur et à mesure de vos besoins. Vous pouvez également cueillir entièrement la tige fleurie et la faire sécher dans une pièce fraîche et aérée. En effet, l’origan s’utilise aussi bien frais que séché.

Source

Articles liés :