Si vous voyez cette plante, NE LA TOUCHEZ PAS !!

Astuces

Dans un espace public, dans un jardin, chez soi ou sur les bas-côtés, les plantes poussent pour notre plus grand plaisir visuel. Toutefois, certaines de ces plantes, si belles à nos yeux, sont extrêmement dangereuses et provoquent des affections aux conséquences tragiques.

En effet, toutes les plantes ne sont pas comestibles ou  inoffensives et le simple fait de les toucher peut impacter le bon fonctionnement de l’organisme, comme c’est le cas de ces 5 plantes !  

Les plantes toxiques 

  1. L’aconit

Poussant dans les lieux humides, les soles riches en engrais, le long des cours d’eau et dans les régions montagneuses et alpines de toute la France, l’aconit se trouve également en ornement dans les jardins. Cependant, toutes les parties de cette plante sont toxiques et c’est pourquoi, elle est surnommée «arsenic végétal ». En effet, si elle est ingérée, des symptômes tels que des brûlures, des picotements autour des lèvres et des fourmillements s’étendant de la bouche au reste du corps, apparaissent rapidement. Ensuite, au bout d’une à trois heures, les fonctions de l’organisme se déclinent dont le rythme cardiaque et une paralysie est ressentie. L’agonie dure entre une à douze heures tandis que la conscience reste intacte. 

  1. Le muguet 

Outre le fait que le muguet est un porte-bonheur le 1er mai, c’est surtout une plante toxique. Elle contient dans son ensemble des substances irritantes ainsi que des dérivés toxiques pour le cœur. En effet, en cas d’intoxication, le muguet provoque des troubles digestifs, ralentit le rythme cardiaque, augmente la pression artérielle, cause des troubles respiratoires et provoque un arrêt cardiaque. 

  1. Le bouton d’or

Connu pour sa jolie couleur, le bouton d’or pousse au bord des chemins, dans les friches, les prairies et les terrains cultivés. Cependant, lorsque cette plante est fraîche, elle est toxique car elle libère des enzymes contenant une toxine irritante au toucher et provoquant des indigestions, de la diarrhée et une inflammation du tube digestif. À noter qu’une fois cuite ou sèche, la plante perd sa toxicité. 

  1. Le Gympie-Gympie

Le Gympie-Gympie est un arbuste de grande taille qui pousse dans les forêts d’Australie et en Indonésie, là où le climat est humide. Étant grandement irritante, cette plante s’est vue décerner le trophée de la plante urticante la plus douloureuse du monde. En effet, le simple fait de frôler une feuille provoque une sensation de brûlure extrêmement douloureuse. La zone affectée est alors couverte de cloques rouges enflées et la douleur peut durer des jours, voire des mois.

  1. La berce du Caucase 

Provenant d’Europe de l’Est, la berce du Caucase est une plante invasive très dangereuse. Effectivement, en cas de contact cutané, la sève de cette plante provoque de terribles brûlures, allant jusqu’au troisième degrés. Cela s’explique par le fait qu’elle libère des toxines qui sont activées par la lumière du soleil. D’ailleurs, son effet photo-sensibilisant persiste pendant plusieurs jours. Elle a fait son apparition en France sur les talus, le long des bords de routes, les terrains vagues, les friches ainsi que sur les berges des rivières. 
D’ailleurs c’est cette dernière plante qui a causé bien des malheurs à cette fillette… Voici son histoire ! 

  • L’histoire terrible de cette fillette 

Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lauren a vu la berce du Caucase et l’a trouvée particulièrement jolie. Elle a alors touché la plante et c’est à ce moment que le pire est arrivé. 

Elle s’est réveillée avec des douleurs lancinantes au niveau des mains et il s’est avéré qu’elle avait des cloques, provoquées par des brûlures après le contact avec la plante, qui recouvraient ses deux mains. Lauren a dû se rendre à l’hôpital et elle y a passé plusieurs jours. 

Le personnel hospitalier s’est occupé de soigner les mains de Lauren mais elle a toujours des cicatrices qui mettront encore du temps avant de s’estomper, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous :