Tête de vieillard (Cephalocereus senilis) : plantation, entretien et arrosage


Le cactus Cephalocereus senilis est aussi appelé tête de vieillard ou barbe de vieillard à cause des longs poils soyeux qui le recouvrent. On le retrouve très souvent en jardinerie parmi les autres cactées. Cette comparaison au vieillard vient aussi du fait qu’avec le temps, ses aiguillons deviennent gris. Dans son espace naturel, au Mexique, ce cactus peut atteindre 12 à 15 mètres de hauteur. En France, c’est essentiellement une plante d’intérieur, car il ne supporte pas les températures en dessous de 7°C. Découvrez comment planter, entretenir et arroser le cactus tête de vieillard. 

Sommaire

Quand et où planter le cactus tête de vieillard ?

C’est au printemps que l’on sème, plante et rempote le Cephalocereus senilis. Pour les semis, le substrat doit être sableux. Ce cactus a besoin de beaucoup de soleil, placez-le donc dans un endroit lumineux. Le sol doit être pauvre, mais bien drainé. Les sols calcaires sont largement tolérés.  Lorsque vous plantez ou remportez votre cactus, il faut un mélange à parts égales de terre franche, de terreau et de sable.

cactus Cephalocereus senilis
Crédits : Raul654 / Wikipédia

L’entretien du Cephalocereus senilis

Les cactus ont généralement besoin de très peu d’entretien. Il y a quelques gestes simples qui permettront à votre cactus de mieux s’épanouir. Entre avril et octobre, il faudra veiller à apporter de l’eau au substrat par un arrosage hebdomadaire modéré. En hiver, l’arrosage doit diminuer ou même être complètement stoppé. Si le cactus se trouve dans une pièce fraîche tournant autour des 10 à 12°C, il ne faut plus apporter d’eau. Mais si vous gardez votre cactus dans une pièce chauffée comme votre salon, il faudra arroser le cactus une fois par mois. Attention à ne pas trop arroser le cactus, il redoute énormément l’excès d’eau. Il vaut mieux un manque d’eau que de noyer la plante !

Lorsque les beaux jours reviennent, pensez à sortir votre cactus dans le jardin ou à défaut sur le rebord de la fenêtre. Lorsque les températures baissent et que l’automne approche, rentrez-le de nouveau.  Si vous avez la chance d’habiter sur la Côte d’Azur, sachez qu’il est possible de planter le cactus tête de vieillard en pleine terre dans certains secteurs.

Les maladies et les parasites

Le cactus tête de vieillard redoute particulièrement les cochenilles. Surveillez votre plante de près ! Si vous vous faites tout de même envahir, voici quelques remèdes naturels pour les éloigner une bonne fois pour toutes.

Source

Articles liés :